meeting1Les réunions du comité exécutif de la CAF qui dureront deux jours et s’achèveront par l’annonce des pays hôtes de la Coupe d’Afrique des Nations de 2019 et 2021 ont démarré de façon vibrante avec un discours de la présidente de la commission de l’UA, le Dr Nkosazana Dlamini-Zuma qui a salué l’impact important qu’avait le football sur les aspirations au développement et le bien-être du continent.

S’adressant au comité exécutif de la CAF au siège de l’UA à Addis-Abeba, le Dr Dlamini-Zuma a dit qu’elle était contente de la progression du football africain qui évoluait en parallèle avec les progrès majeurs en politique et en économie que le continent pouvait voir en ce moment.

« L’Afrique est en pleine croissance et pas seulement au niveau économique et politique, mais également dans le football », a dit le Dr Dlamini-Zuma, ajoutant, « la CAF jouera toujours un rôle majeur dans les nombreux défis auxquels l’Afrique doit faire face et nous apprécions cette contribution du football. »

Elle a cité les liens que le football avait créés entre de nombreux pays, l’impact des bonnes activités physiques pour un style de vie sain ainsi que les nombreux autres avantages qui se sont accumulés grâce au football.

A propos de la lutte contre le virus Ebola qui touche des pays d’Afrique de l’Ouest, le Dr Dlamini-Zuma a dit que la CAF et les associations membres continueront à jouer un rôle clé dans la lutte contre le virus, complétant les efforts internationaux et de l’UA pour le combattre.

Le chef de l’UA a également attiré l’attention de l’organe exécutif du football continental sur la vision des chefs d’état et de gouvernement africains de « faire taire les fusils en Afrique d’ici 2020 » soulignant que la CAF et ses associations membres joueront un rôle clé pour atteindre ce but.

La présidente de la commission de l’UA a dit que son siège à Addis-Abeba se réjouissait d’accueillir de futures réunions de la CAF soulignant : « Mr le Président, nous sommes heureux de vous accueillir ici et nous avons hâte de vous accueillir à nouveau chez nous car c’est votre maison également. »