group1La présidente de la commission de l’Union Africaine (UA), le Dr Nkosazana Dlamini-Zuma a déclaré que dans la prochaine décennie les nations africaines devaient travailler dur et essayer de gagner la Coupe du Monde de la FIFA.
Et le président de la CAF, Issa Hayatou a dit que rien n’empêchait les nations africaines de gagner la Coupe du Monde de la FIFA dans les 10 ans qui viennent. Les prochaines Coupes du Monde de la FIFA auront lieu en Russie en 2018 et au Qatar en 2022.
Prononçant le discours d’ouverture du comité exécutif de la CAF au siège de l’UA d’Addis-Abeba, le Dr Dlamini-Zuma, tout en saluant les progrès que le football africain avait réalisés au cours des années, a déclaré que le but du continent devait être d’avoir un champion du monde. « Dans la prochaine décennie, nous ne pouvons accueillir la Coupe du Monde, mais notre but doit être de la gagner », a dit le Dr Dlamini-Zuma.
Répondant aux questions des média après le discours d’ouverture du Dr Dlamini-Zuma, Hayatou a fait écho au sentiment de la présidente de la commission de l’UA, déclarant aux journalistes présents qui souhaitaient un commentaire à propos des chances d’une équipe africaine à gagner la Coupe que les équipes africaines pouvaient le faire.
« Une équipe africaine gagnant la Coupe du Monde, pourquoi pas ? », a dit Hayatou.
Le comité exécutif de la CAF a ensuite entendu les présentations faites par les nations qui souhaitaient accueillir la Coupe d’Afrique des Nations en 2019 et 2021. L’Algérie, le Cameroun, la Côte d’Ivoire, la Guinée et la Zambie sont candidates.