MeyiwaLe Président de la CAF et membre du Panthéon Issa Hayatou a exprimé son choc et sa tristesse à l’annonce de la mort du capitaine et gardien de but de l’équipe sud-africaine, Senzo Meyiwa qui a été tué par balles par des cambrioleurs dimanche en Afrique du Sud.

Meyiwa, qui avait joué pour son club (Orlando Pirates) dans un match la veille, rendait visite à sa petite amie lorsqu’il est tombé sur des intrus qui sont entrés en réclamant de l’argent et des téléphones portables. Alors qu’ils s’en allaient, le jeune homme, âgé de 27 ans, a été touché par des balles dans la poitrine.

Hayatou a exprimé sa consternation et a décrit la mort de Meyiwa comme un événement tragique.

« Perdre un footballeur et un gentleman aussi jeune et prometteur est une tragédie non seulement pour l’Afrique du Sud mais aussi pour le football africain et mes pensées et prières sont avec sa famille », a écrit Hayatou.

Le Président de la FIFA, Sepp Blatter s’est joint à lui dans cet hommage et a décrit le meurtre comme n’ « ayant pas de sens».

Le monde a été choqué d’apprendre la nouvelle de la mort de Meyiwa, que de nombreuses personnes décrivaient comme étant un véritable gentleman et un leader de grande valeur pour ses équipes (son club et son pays).

Une chasse à l’homme a eu lieu pour retrouver ses meurtriers et d’après les derniers bulletins il y a eu des arrestations.

Senzo Meyiwa sera enterré dans sa ville natale près de Durban samedi 1er novembre.